X-men: Days Past
Bienvenue Invité
N'oubliez pas pour toutes questions ou idées, cette section est faite pour vous !


Partagez | 
 

 - La main dans la caisse! -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Edward Reid
Joueur ▬ GAP
avatar
Crédits : Johnson&Laird
Avatar : Dean O'Gorman
Messages : 31

Âge : 31 ans
Capacité(s) : Transmatérialisation

MessageSujet: La main dans la caisse!   Lun 1 Juin - 3:32
Edward était arrivé l'avant-veille sur un convoi-routier reliant Détroit à New York.  Son parcours erratique des derniers mois lui avait fait visité de nombreuses villes et bled perdus, mais voilà qu'il était à présent dans La ville par excellence.  La grosse pomme qui ne dort jamais.  Rendu habitué à deviner au son si le convoi était arrêté et s'il pouvait en sortir de sa planque sans risque, Ed ne s'attarda pas plus longtemps que nécessaire avant de se glisser au pied de la structure d'acier qui le transportait encore quelques dizaines de minutes auparavant.  Il jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule aux voitures laissées sur la carcasse métalliques qui les avaient menées ici, prêtes à être descendues dans la cour du concessionnaire dès la première lueur du matin.  Le stationnement était inondé de la lumière des lampadaires qui en faisaient la garde et le mutant traversa rapidement la cour bitumée, le plus furtivement qu'il le put.  C'était la dernière fois qu'il montait à bord d'une livraison de voiture : si c'était plus confortable, c'était également plus dangereux.

Quelques dizaines de minutes plus tard, après une longue errance qui n'avait pas du tout aidé le néo-zélandais à retrouver des repères au cœur de cette ville immense et illuminée, l'estomac du fugitif recommença, avec une insistance inégalée, à faire des siennes.  Il avait beau être habitué à ces jeûnes répétitifs, le voyage avait été particulièrement long et il ne savait plus depuis combien de temps il ne s'était pas mis quelque chose sous la dent.  Certainement deux jours.  Peut-être même trois.  Il en était arrivé à une immense avenue bordée d'affiches luminescentes de part et d'autres de celle-ci, sur laquelle la population locale et étrangère grouillaient, malgré l'heure tardive, comme une fourmilière au lendemain d'une inondation.  Broadway.  Un demi-instant, Ed se laissa émerveiller par cette merveille de la modernité, puis retourna à ses préoccupations primordiales : la nourriture.  Il planifia prendre une rue transversale à celle où foisonnaient les théâtres, y trouver un petit supermarché où il pourrait prendre quelques vivres et un peu de monnaie, puis revenir sur Broadway, repus, afin d'en admirer la splendeur et de trouver une carte postale à envoyer à sa mère.

Un plan qui avait non seulement le mérite d'être simple et efficace, mais également d'être bien rodé puisque c'était grosso modo ce qu'il faisait toujours : trouver une rue mal éclairée et peu passante, y trouver un commerce correspondant à ses besoins, voler suffisamment pour assurer sa subsistance à court terme, mais tout de même assez peu pour, d'un autre côté, ne pas éveiller de soupçons.  Il était persuadé que l'inventaire mal calculé, la caisse-enregistreuse à laquelle il manquait deux dollars, toutes ces petites choses qui étaient les seules traces de son passage, étaient invariablement mises sur le dos d'employés nonchalants, insouciants ou incompétents.

Il ne fallut pas bien plus que dix minutes ensuite avant qu'Edward ne trouve une petite boucherie de quartier.  Moins de deux minutes plus tard, l'avenue s'était montrée vide et Edward avait traversé la fenêtre en y disparaissant pour une seconde.  Il se faufila rapidement au fond de la boutique, afin de ne pas être vu de la rue, et se recroquevilla le temps que ses yeux s'habituent à la faible luminosité, provenant principalement des lampadaires de la rue.  Hors de question pour lui d'allumer une lampe-torche, ni l'éclairage électrique de la boutique.  Quelqu'un s'en rendrait bien compte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remy Lebeau
Joueuse ▬ GAMBIT
avatar
Crédits : Vanessa / Copycat
Avatar : Isaac Hempstead-Wright
Messages : 606



Âge : 12 ans
Capacité(s) : Charme Hypnotique, Création d’Énergie Cinétique

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   Jeu 11 Juin - 20:13
Cela fait un moment maintenant que nous sommes arrivés à New York.

J'ai visité pas mal de quartiers de la ville et c'est par hasard que je suis arrivé sur Broadway. Un quartier très animé avec beaucoup de gens vu qu'il y a des théâtres. * Une vraie ruche, mais très pratique pour passer inaperçu quand on  vole*

C'est en me baladant dans une rue, un peu à l'écart, que je me suis retrouvé devant une boucherie de quartier. Jusque-là rien de très intéressant, jusqu'au moment où je me suis approché de la fenêtre donnant dans l'échoppe.

C'est là qu'un objet à attirer mon regard. Dans le coin de la porte, un porte parapluie. Et dans se porte-parapluie, une magnifique canne ancienne ! Dès que je l'ai vu, j'ai su que je devais à tout prix l'avoir. *J'la veux, elle est trop belle*

Par contre, il va falloir agir avec prudence et pas me faire remarquer.

Comme tout bon voleur, la première chose à faire est de repérer les lieux et les personnes qui travaillent dans la boutique.  J'ai vite mémorisé les gens qui y travaillent. Puis, discrètement, j'ai commencé à faire le tour de la boutique pour voir comment j'allais procéder pour avoir ce que je désir. Déjà ce qui est bien c'est  la boutique est un peu à l'écart. Et par chance la boutique à  une porte de derrière qui donne dans une arrière cours. *Surement pour les livraisons*



En m'approchant doucement j'ai pu voir que la porte était ouverte. Regardant bien qu'il n'y est personne dans les parages, je suis allé l'inspecter. Elle est toute simple avec juste une serrure que je pourrais crocheter facilement. *Super, ça va être du gâteau pour entrer et sortir ni vue ni connue*



Je suis tout excité mais je décide d'attendre caché près de cette porte que la boutique ferme et qu'il fasse un peu plus sombre pour aller chercher la canne…



Quand la pénombre fut bien installée et que personne ne se trouve dans les environs, je me suis approché de la porte. Sans faire de bruit j'ai crocheté la serrure en deux temps trois mouvements. *Trop facile, j'suis doué*

J'ai ouvert la porte doucement et je l'ai refermé en la laissant entre ouverte pour pouvoir partir plus rapidement.

A peine avoir fait quelques pas dans le fond de la boutique que j'ai heurté quelque chose et que je suis tombé à plat ventre de tout mon long *Mais que s'est-il passée, comprend pas*

Rapidement je me suis retourné et c'est là que je me suis retrouvé nez à nez avec un homme recroquevillé…

Je l'ai regardé dans les yeux. Malgré la pénombre, j'ai tout de suite vu qu'il ne travaillait pas à la boutique et c'est un peu rassuré mais très surpris que je lui ai dit en chuchotant :

« Bonjour, qui es-tu ?  Que fais-tu là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Reid
Joueur ▬ GAP
avatar
Crédits : Johnson&Laird
Avatar : Dean O'Gorman
Messages : 31

Âge : 31 ans
Capacité(s) : Transmatérialisation

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   Jeu 16 Juil - 3:37
Alors qu'Edward attendait que ses yeux s'habituent à la faible luminosité ambiante, il eut l'impression d'entendre le cliquetis d'un verrou, qui semblait venir de la porte de derrière. Les propriétaires avaient-ils oublié quelque chose dans la boutique? Ed savait qu'il aurait dû attendre plus longtemps! N'empêche, ils semblaient éprouver des problèmes techniques avec leur clé. Le néo-zélandais tentait de réguler sa respiration et son rythme cardiaque, pour ne pas être entendu quand, finalement, la porte s'ouvrit. À peine quelques instants plus tard, il y eut une courte série de petits bruits étouffés, suivi d'un son plus sourd et Edward réalisa avec horreur que non seulement il n'était plus seul, mais quelqu'un venait de s'empêtrer et tomber directement devant lui. Horrifié, Ed réalisa qu'il ne s'agissait que d'un gamin, lui-même surpris. Le mutant reprit le contrôle de lui-même et commença à rationaliser. Si c'était le fils des propriétaires, il aurait dû connaître la boutique comme le fond de sa poche et ne serait pas tomber. Qui plus est, il s'adressa à lui avec un ton qui ne semblait pas indiquer de crainte, ni même qu'il trouvait anormal de voir un adulte accroupi dans la boucherie. Ce devait être un des voyous du quartier, simplement.

-Ta mère ne t'a jamais dit de ne pas parler aux étrangers, gamin? fit-il avec son accent exotique.

Il devait penser à quelque chose, rapidement. Aucun bon alibi ne lui vint en tête et ce n'est qu'en se redressant sur ses pieds que ses propres peurs lui donnèrent une idée.

-J'suis le détective Reid. Les propriétaires m'ont engagés pour trouver qui vient vandaliser leur boucherie. Debout, je crois que j'ai trouvé mon coupable.

Quel affreux mensonge! Pourquoi n'avait-il jamais que des mauvaises idées? S'il ne se rattrapait pas, il devrait aller parler à ses propres victimes pour leur présenter un criminel de douze ans. Ça n'avait pas le moindrement de sens! Il poussa un soupir exaspéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remy Lebeau
Joueuse ▬ GAMBIT
avatar
Crédits : Vanessa / Copycat
Avatar : Isaac Hempstead-Wright
Messages : 606



Âge : 12 ans
Capacité(s) : Charme Hypnotique, Création d’Énergie Cinétique

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   Lun 3 Aoû - 20:30
C’est avec une certaine curiosité et une petite appréhension que j’attends la réponse de cet inconnu.
Je vois bien qu’il est surpris comme moi. Qu’il réfléchit à ce qui vient de se passer…
Cela lui prend quelques instants.

« Ta mère ne t'a jamais dit de ne pas parler aux étrangers, gamin? » *Ouf, enfin il me parle. Tiens cet accent je ne l’ai encore jamais entendue. J’me demande d’où il est !*

« Elle m’a demandée de faire attention. Et même temps, je n’ai pas l’habitude de « tomber » sur quelqu’un dans l’noir d’une boutique !  T’as un drôle d’accent, t’es d’où ? »

Je le regarde se redresser. J’ai l’impression qu’il est en pleine réflexion.

«J'suis le détective Reid. Les propriétaires m'ont engagés pour trouver qui vient vandaliser leur boucherie. Debout, je crois que j'ai trouvé mon coupable.»

Je n’l’ai pas vu venir cette réponse… Un détective privé ? Là j’suis mal barré. Je suis un peu abasourdi que je n’arrive pas à me lever. Je sens que ma bouche s’ouvre en grand et mes yeux se transforme en « soucoupe ». Je baisse la tête pour réfléchir. *Qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire ? Comment je vais me sortir de cette situation moi…*

Je suis dans mes pensées lorsque j’attends un soupir exaspéré.
Je relève la tête et je regarde le Détective Reid avec insistance. Quelque chose à changer dans son expression de visage. *Qu’est c’qui passe, je ne comprends pas trop*

Ces quelques instants m’ont permis de me calmer et j’ai réussi à reprendre le contrôle de mon visage.
Je suis toujours un  peu déstabilisé par ce qui vient de se passer. Mais je sais que je dois me faire confiance. Si j’arrive à atteindre la canne je pourrais me servir de mon pouvoir.  
Je prends mon courage à deux mains et me relève.

« Tu es vraiment détective où tu cherches juste à me faire peur ? »

Discrètement je jette un coup d’œil sur le côté pour évaluer la distance entre la canne et moi. Suivant sa réponse, je me prépare à courir au porte-parapluies.


Dernière édition par Remy Lebeau le Dim 29 Nov - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Reid
Joueur ▬ GAP
avatar
Crédits : Johnson&Laird
Avatar : Dean O'Gorman
Messages : 31

Âge : 31 ans
Capacité(s) : Transmatérialisation

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   Ven 20 Nov - 5:17
-Nouvelle-Zélande avait-il répondu par réflexe comme on tire une bouffée de cigarette.

Visiblement, le mensonge d'Eddy n'était pas si mauvais et il avait réussi à faire son petit effet.  Les gamins étaient toujours excessivement drôles, avec leurs mimiques et leurs faciès plus expressifs que la vie.  Et crédules, à part de ça.  D'excellentes petites bêtes, ça ne faisait pas de doutes. Le gamin se lève à son tour, en jetant des coups d’œil nerveux en direction de la vitrine.  Edward connaissait ce langage corporel, allez savoir pourquoi.  Tendu, ne portant qu'une action limitée à son interlocuteur, cherchant simplement l'ouverture qu'il attendait comme d'autres attendaient le messie, il songeait définitivement à piquer une course vers la porte.  Le garçon espérait vraiment le prendre suffisamment par surprise pour avoir assez d'avance pour avoir le temps de déverrouiller la porte avant que le néo-zélandais ne le rattrape?  La naïveté infantile tira un mince sourire à son aîné alors qu'il reprit la parole, en faisant un pas de côté pour bloquer la direction de la porte.

-Tu crois vraiment que tu puisses courir plus vite que moi?  Écoute-moi bien, gamin.  Tu repars d'ici les mains vides, tu ne reviens jamais, et mes clients sont contents, je suis heureux, tout le monde y est gagnant.  Et pis, si tu commences à aller ailleurs, ça me fera peut-être de nouveaux clients aussi...

Avec un sourire qui se voulait paternaliste, Ed posa sa main sur l'épaule du gosse.  Le kiwi eut une nouvelle hésitation, avant de reprendre.

-Tes parents ne vont pas te chercher, au fait?  Ou quelqu'un d'autre?  Tu devrais rentrer te coucher, sinon tu seras pas bon à l'école demain.

Est-ce que c'était vraiment le genre de sottise qu'un détective privé dirait à un enfant alors que celui-ci était manifestement orphelin, ou quelque chose dans se goût-là, et vivait probablement dans la rue?  Qu'un adulte soit à la rue, ça lui faisait une belle jambe : c'était son cas, mais qu'un enfant n'ait pas de toît, déjà, ça glissait moins bien sur son dos de canard.[/b][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remy Lebeau
Joueuse ▬ GAMBIT
avatar
Crédits : Vanessa / Copycat
Avatar : Isaac Hempstead-Wright
Messages : 606



Âge : 12 ans
Capacité(s) : Charme Hypnotique, Création d’Énergie Cinétique

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   Dim 29 Nov - 12:32

Sa réponse avait été rapide à ma question d’où il venait :

« Nouvelle-Zélande » *Connaît pas, c’est où ça ?*

« Je ne connais pas, c’est loin d’ici ?»

Je ne sais pas s’il va répondre à cette question mais je suis vraiment sur mes gardes.
Je ne sais pas du tout comment va tourner cette rencontre mais pour le moment c’est mal barré.
C’est la première fois que je tombe sur quelqu’un pendant que je suis en train de voler et ce n’est pas plaisant. D’autant plus que j’ai du mal à croire qu’il est détective privé.
Papa m’a toujours encouragé à suivre mes intuitions. En même temps, en tant voleur, elles se sont développées et c’est rare quand je me trompe.

J’ai toujours en tête d’aller prendre la canne pour me défendre. Et mon regard va régulièrement vers celle-ci. C’est à ce moment qu’il fait un pas de côté et me dis :

« Tu crois vraiment que tu puisses courir plus vite que moi?  Écoute-moi bien, gamin.  Tu repars d'ici les mains vides, tu ne reviens jamais, et mes clients sont contents, je suis heureux, tout le monde y est gagnant.  Et pis, si tu commences à aller ailleurs, ça me fera peut-être de nouveaux clients aussi... »

Je reste sans voix. Non seulement il n’a pas compris mes intentions mais en plus, à sa façon de parler, je suis sûr que ce n’est pas un détective.
Cela me rassure un peu, mais pour autant, je ne suis pas sorti d’affaire…

C’est là qu’il me sourit et pose sa main sur mon épaule.*C’est bizarre, j’comprends pas trop ce qu’il cherche à faire… Il est menaçant et après il devient gentil*

« Tes parents ne vont pas te chercher, au fait?  Ou quelqu'un d'autre?  Tu devrais rentrer te coucher, sinon tu seras pas bon à l'école demain. »

Je suis un peu perdu, je ne comprends pas tout.
Je me dégage doucement de sa main sur mon épaule.
Je le regarde droit dans les yeux sans pour autant répondre à ces dernières questions.
Je laisse rien paraître. Et là, sans lui laisser le temps de réagir, je fais une chute avant, me relève et prends la canne. *merci papa pour les leçons d’art martial*

Je me retourne rapidement vers lui en tenant fermement la canne entre mes mains, dans sa direction. Mon énergie cinétique est en train de s’accumuler dans celle-ci et le pommeau rond scintille.

« Maintenant, ça suffit les mensonges. J’suis p’être un gamin mais je sais quand on prend pour un idiot. Tu n’es pas un détective privé. Je suis pratiquement sûr que toi aussi tu es un voleur. Alors si on mettait cartes sur table et que tu dis enfin la vérité ! »

Toujours en le menaçant de la canne, je fais des pas sur le côté et en ronds pour l’obliger à changer de place et que je puisse avoir la porte de derrière dans mon dos. Quand cela est fait, j’attends sa réponse. Je suis prêt à envoyer mon énergie cinétique et me mettre à courir s’il y a une moindre menace…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Reid
Joueur ▬ GAP
avatar
Crédits : Johnson&Laird
Avatar : Dean O'Gorman
Messages : 31

Âge : 31 ans
Capacité(s) : Transmatérialisation

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   Mer 17 Fév - 5:31
Eddy laisse l'épaule du petit se défaire de son emprise sans s'y opposer, son sourire paternaliste, censé inspirer la confiance, toujours gravé sur ses lèvres.  Le néo-zélandais croise alors les mains devant son ventre, en attente d'une réponse.  Le bougre le toise et ne répond pas, mais le kiwi n'en perd pas son air patient et son sourire.  Du moins, pas jusqu'à ce que le fils de... l'enfant se laisse tomber par terre comme un chiffon, tirant un réflexe altruiste au mutant qui réalise trop tard la feinte.  Tenu en joue par une épée au bout du bras d'un gamin, Edward note mentalement l'absurdité de la situation, et ses lèvres se plissent légèrement, comme un chat qui se retiendrait de se pourlécher les babines.  Ça avait quelque chose de mignon, ce petit garçon qui tentait l'escrime.

Le sourire de l'immigrant illégal fondit rapidement en une grimace de désapprobation.  Voilà que le blanc-bec lui faisait des menaces et lui parlait comme s'il s'agissait de l'un de ses soldats de plombs.  Au temps pour lui, il venait de perdre tout le capital sympathie qu'il aurait pu avoir.  On ne traite pas Edward Reid comme de la vermine!  Ed toisa le morveux d'un air arrogant. Toi aussi tu es un voleur.  Le gamin était donc un délinquant juvénile.  Accordez les violons, Edward en pleurerait.  Ou pas, en fait.

-Je ne suis pas un voleur. Si j'étais venu pour voler quelque chose, je serais déjà parti il y a longtemps, et tu ne m'aurais jamais vu. Et tu devrais apprendre à mieux te contrôler, le scintillement risque d'attirer l'attention sur nous et on sera cuit.

Ed faisait marche arrière, imitant un faux sentiment de se sentir menacé par la canne qui était pointé vers lui.  Il aurait très bien pu se servir d'une boite de conserve sur l'étalage pour faire diversion, mais il préférait faire diversion une fois dehors.

-Je suis sans-abri, si tu veux vraiment me coller une étiquette, et j'étais simplement venu me remplir un peu la panse.

Le kiwi sentit son dos toucher la vitrine avant de la boutique et un sourire victorieux se dessina sur ses lèvres.

-Oh.  Et un dernier conseil.  N'assume jamais que tu es le seul à faire des trucs bizarres. Et cours.

Dès qu'il eut lancé son avertissement, Ed disparut dans le verre pour réapparaître un instant plus tard de l'autre côté, un sourire fendu jusqu'aux oreilles.  Il fit volte-face, traversa la rue et, une fois sur le trottoir d'en face, agita la main d'un petit signe en hurlant "Au voleur!  Y'a quelqu'un à la boucherie Pépito!"  L'atmosphère endormie de la rue s'électrisa instantanément et des badauds se rapprochaient déjà, alors qu'au-dessus de leurs têtes, les lumières s'allumaient derrière les carreaux de fenêtre.  De son côté, Edward avait disparu, ne regrettant presque pas d'avoir potentiellement mis un enfant en prison, et d'avoir certainement ruiné une famille honnête de bouchers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La main dans la caisse!   
Revenir en haut Aller en bas
 

La main dans la caisse!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi il ne faut pas mettre la main dans un engrenage?
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Se promène par la main (pv Gael)
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
» Une journée pourrie. Le recrutement des World Eaters!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men: Days Past :: Le Monde Est Là :: 
États-Unis
 :: New-York :: Broadway
-